Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72

Publié le par Stef

Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72

Intercepteur destiné à protéger les porte-avions, le F-14A était un biplace à géométrie variable, capable d'adapter rapidement son allure aux situations auxquelles il était confronté. Le point faible de la version A résidait dans ses réacteurs qui, bien que lui assurant une vitesse importante, calaient régulièrement aux angles d'attaque élevés et lors des lancements de missiles ; de nombreux appareils s'écrasèrent à cause de çà.

Mis en service en 1973, le Tomcat ne fut exporté qu'en Iran.

Largement utilisé par l'US Navy, les dernières versions furent retirées du service en 2006, remplacées par le F-18 Hornet.

Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72

La maquette Revell au 1/72 souffre à mon avis d'une gravure un peu trop prononcée. Cependant, le résultat final est assez sympa.

J'avais amélioré à l'époque le kit en remplaçant les tuyères et les sièges éjectables de la boite par des pièces résine de chez Aires, fabriquant également en scratch les rétroviseurs et les crochets de verrouillage de la verrière.

Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72
Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72
Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72Grumman F-14A Tomcat - Revell - 1/72

Voir les commentaires

Une nouvelle revue sur le marché...

Publié le par Stef

Depuis février 2016, une nouvelle revue bimestrielle destinée aux maquettes d'avions est apparue sur le marché, Cocardes, accompagnée d'un site très intéressant

www.cocardes.com

Voir les commentaires

Dewoitine D520 - Azur - 1/32

Publié le par Stef

Dewoitine D520 - Azur - 1/32

Moins rapide mais plus maniable que le Messerschmitt Bf 109, le D 520 fut un des seuls chasseurs à pouvoir lui tenir tête pendant la bataille de France. Fraichement sorti à l'époque, il arriva trop tard pour avoir une chance d'inverser la supériorité aérienne du chasseur allemand.

Après l'armistice, le D 520 équipa largement l'armée de l'air du régime de Vichy.

Ce monoplan à ailes basses et train d’atterrissage escamotable, fut également utilisé par les forces de l'axe comme avion d'entrainement (Allemagne), mais également comme chasseurs de seconde ligne (Gruppi 13, 22, 24 et 167 italiens - Défense de Naples et de l’Italie Centrale).

A la fin de la guerre, près de 775 appareils avaient été produits.

Dewoitine D520 - Azur - 1/32
Dewoitine D520 - Azur - 1/32Dewoitine D520 - Azur - 1/32Dewoitine D520 - Azur - 1/32
Dewoitine D520 - Azur - 1/32Dewoitine D520 - Azur - 1/32
Dewoitine D520 - Azur - 1/32Dewoitine D520 - Azur - 1/32

Voir les commentaires

Mirage III C - Fujimi - 1/50

Publié le par Stef

Mirage III C - Fujimi - 1/50

Conçu par Dassault Aviation à la fin des années 50, le Mirage III était un avion multi rôle qui se construisit à près de 1400 exemplaires, et s'exporta dans une vingtaine de pays. Décliné en versions IIIB (biplace d'entrainement), IIIC (interception), IIIE( attaque au sol), et IIIR (reconnaissance), il équipa l'armée de l'air française jusqu'au milieu des années 90.

Le Mirage III C de Fujimi au 1/50, sorti en 1971, est une des dernières réminiscences de mes peintures au pinceau ; sans doute la seule que je possède encore. Chouette pour l'époque, et puis...c'était un mirage, fleuron de l'aviation française sur le moment.

Mirage III C - Fujimi - 1/50
Mirage III C - Fujimi - 1/50Mirage III C - Fujimi - 1/50Mirage III C - Fujimi - 1/50

L'intérieur était assez rudimentaire, et la petite technique de la verrière fumée fut un bon palliatif pour éviter qu'on ne voit trop le cockpit. Très peu de mastic nécessaire ; les pièces s'ajustaient vraiment bien...

La version "Djibout" choisie ici, reste vraiment sympa à faire en termes de livrée et de patine. Mes décals ont un peu mal vieilli, hélas.

Mirage III C - Fujimi - 1/50Mirage III C - Fujimi - 1/50
Mirage III C - Fujimi - 1/50Mirage III C - Fujimi - 1/50Mirage III C - Fujimi - 1/50

Voir les commentaires

Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012

Publié le par Stef

J'ai pu profiter de quelques jours dans la région pour assister au meeting aérien de Roupy. De bien beaux spécimens de l'aéronautique. Les démonstrations de vol ont eu lieu l'après-midi...impressionnantes, tant au niveau des appareils que de la maîtrise des pilotes.

Pour info, l’aérodrome de Saint-Quentin - Roupy est ouvert à la circulation aérienne publique et utilisé pour la pratique d’activités de loisir et de tourisme (aviation légère). Il dispose de deux pistes en herbe orientées Sud-Nord :
-une piste longue de 670 mètres et large de 100.
-une piste longue de 620 mètres et large de 100.

Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012
Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012
Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012Le meeting de Roupy (Picardie) - Fin août 2012

Voir les commentaires