Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415

Publié le par Stef

Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415

Le CL 415 est un bombardier d'eau amphibie spécialisé dans la lutte contre les incendies. Unique sur le marché, il effectue son vol inaugural en décembre 1993, et sa production cesse officiellement en 2015. C'est un appareil qualifié de fiable et particulièrement robuste, soumis aux rudes conditions auxquelles il est confronté (milieu marin corrosif, manœuvres d'écopage, manœuvres de largage à basse altitude...).

En opération, le CL 415 " fait le plein d'eau directement en vol en passant en rase-mottes au-dessus d'un lac, d'une rivière, ou même de la mer, en déployant des écopes sous le fuselage... Les écopes sont de petites ouvertures de 10 X 12 cm... Il faut de 9 à 12 secondes d'écopage pour remplir les deux réservoirs de 3 000 litres chacun" - cf article Wikipédia - A noter que l'eau embarquée peut être enrichie de produits retardant les incendies.

Dans chaque écope se trouve une grille de filtration, dont la grosseur des mailles permet à peine le passage d'un doigt. Il est donc impossible, face à certaines rumeurs, qu'un appareil qui remplit ses réservoirs, puisse aspirer un pêcheur ou un quelconque plongeur présent sur zone lors d'une opération d'écopage.

J'ai eu la chance de pouvoir assister au balai de deux Pélicans (indicatif des CL 415) n°s 34 et 48 en alerte permanente pour les mois d'été à Campo dell'Oro (aéroport d'Ajaccio), qui intervenaient au-dessus du maquis Corse pour éteindre des incendies qualifiés de volontaires par la presse locale. Maitrise parfaite et impressionnante des pilotes qui frôlaient les montagnes et les collines pour arriver en léger piqué sur la mer, à quelques mètres parfois des embarcations pour remplir leurs réservoirs, et qui repartaient aussi sec pour en déverser le contenu sur les lieux des incendies ; manœuvre répétée de nombreuses fois pour venir à bout des différents foyers et assister les troupes au sol.

Quelques photos prises sur le vif...

Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415
Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415

Manœuvre d'écopage...

Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415
Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415
Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415Incendies dans le maquis - Bombardier d'eau "Pélican" CL 415

En France à l'heure actuelle, l'escadrille des ABE (avions bombardiers d'eau) se compose de 12 CL 415, neuf S-2FT Tracker et de deux Dash 8 (avions bombardiers d’eau ou transport de passagers). Cette flotille de la Sécurité Civile est complétée de deux Beech 200 (avions de coordination opérationnelle et de transport) et d'un Beech 1900 (avion de transport).

Jusque là basés à Marignane (Marseille), les ABE décolleront à partir de 2017 de l'aéroport de Nîmes-Garons, où ils rejoindront la flotte d'hélicoptères de la Sécurité civile.

Voir les commentaires

F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.

Publié le par Stef

F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.

La dernière version à être réellement produite en série du Wildcat, le F4F-4, différait de son prédécesseur, le F4F-3, par la présence de deux canons supplémentaires, mais surtout la possibilité de replier ses ailes en stationnement, ce qui permettait d' embarquer un plus grand nombre d'appareils sur les porte-avions (cinq F4F-4 prenaient la même place que deux F4F-3). Malgré ces modifications, les pilotes américains continuaient de préférer le F4F-3, car les 34 s de tir avec quatre canons, étaient réduites à moins de 20 s avec les six du F4F-4, et la précision n'en était pas particulièrement améliorée.

Le F4F-4 n'était pas un gros avion et de fait, la maquette au 1/32 n'est pas très grande. Une seule version est proposée dans la boite, un appareil de la VMF 121, de l'USMC ; sérial 50. Un intérieur assez bien détaillé (cockpit + moteur) mais invisible quand tout est fermé, à moins de façonner quelques ouvertures "stratégiques" pour en apercevoir les petites parties masquées.

F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.
F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.
F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.

Le cockpit est posé et les demi-fuselages joints. J'ai choisi de laisser le moteur totalement apparent, d'où le petit aménagement du réceptacle.

F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.

Les ailes seront pliées, il faut faire disparaître les traces des plots de moulage.

F4F-4 Wildcat - Trumpeter - 1/32.

Voir les commentaires